{"view":" \r\n
\r\n\t
<\/div> \r\n\t
\r\n\t\t
\r\n\t\t\t
\r\n\t\t\t\tLettre AU ministre Martin Coiteux \r\n\t\t\t\t<\/i><\/a>\r\n\t\t\t<\/div>\r\n\t\t<\/div>\r\n\t\t
\r\n\t\t\t
\r\n\tM. Coiteux, agissons de mani\u00e8re efficace pour faire face au probl\u00e8me des chiens dangereux<\/b>\r\n\r\nMonsieur le Ministre, \r\n\r\nComme beaucoup de Qu\u00e9b\u00e9coises et Qu\u00e9b\u00e9cois, j\u2019ai \u00e9t\u00e9 choqu\u00e9(e) par les r\u00e9cents \u00e9v\u00e9nements impliquant des chiens dangereux. J\u2019appuie une intervention rapide et efficace pour rendre ma communaut\u00e9 plus s\u00e9curitaire et souhaite que les solutions retenues contribuent \u00e0 r\u00e9duire de fa\u00e7on durable ce type d\u2019incident.\r\n\r\nLa d\u00e9monstration a maintes fois \u00e9t\u00e9 faite que la l\u00e9gislation ciblant des races particuli\u00e8res de chiens est injuste, co\u00fbteuse, inapplicable, et plus important encore, inefficace pour r\u00e9duire le nombre et la s\u00e9v\u00e9rit\u00e9 des morsures. L\u2019exp\u00e9rience de l\u2019Ontario, des Pays-Bas et de nombreuses villes am\u00e9ricaines en t\u00e9moignent. \r\n\r\nIl ne s\u2019agit pas d\u2019\u00eatre pour ou contre un certain type de chien. Il faut cibler tous les chiens dangereux, peu importe leur race, ainsi que les propri\u00e9taires qui se procurent un chien dans le but d\u2019en faire un animal agressif. Force est de constater que la n\u00e9gligence ou l\u2019incomp\u00e9tence de certains propri\u00e9taires sont des probl\u00e8mes que la simple interdiction d\u2019une race ne pourrait enrayer.\r\n\r\nJe vous demande, M. le Ministre, de d\u00e9velopper rapidement une strat\u00e9gie globale qui donnera aux citoyens du Qu\u00e9bec ce qu\u2019ils m\u00e9ritent : une r\u00e8glementation efficace et juste pour traiter le probl\u00e8me de fond des agressions de chiens. \r\n\r\nPour ce faire, l'Association qu\u00e9b\u00e9coise des SPA et SPCA (AQSS) recommande une approche \u00e0 trois axes qui respecte les principes promus notamment par l\u2019Association canadienne des m\u00e9decins v\u00e9t\u00e9rinaires (ACMV) et l\u2019Association am\u00e9ricaine des m\u00e9decins v\u00e9t\u00e9rinaires (AVMA) en mati\u00e8re de contr\u00f4le des chiens dangereux.\r\n\r\n1.\tApplication de la r\u00e9glementation actuelle<\/b>\r\n\r\nIl existe d\u00e9j\u00e0 une r\u00e9glementation qui encadre les animaux de compagnie. Son application plus rigoureuse, notamment pour s\u2019assurer du respect de l\u2019exigence que les chiens soient tenus en laisse, contribuerait \u00e0 tr\u00e8s court terme \u00e0 une plus grande s\u00e9curit\u00e9 dans les parcs et les endroits publics. Les municipalit\u00e9s devraient \u00eatre tenues, en vertu de leurs pouvoirs et obligations dans le cadre de la Loi sur les comp\u00e9tences municipales, d\u2019adopter et de d\u2019appliquer des r\u00e8glements relatifs au bien-\u00eatre et au contr\u00f4le des animaux.\r\n\r\n2.\tApplication de et ajouts \u00e0 la Loi sur le bien-\u00eatre et la s\u00e9curit\u00e9 de l\u2019animal et adoption d\u2019une loi provinciale encadrant les chiens dangereux<\/b>\r\n\r\nLes chiens victimes de n\u00e9gligence ou d\u2019abus sont plus susceptibles de mordre. Et selon la American Veterinary Society of Animal Behavior (AVSAB), les m\u00e9thodes d\u2019entra\u00eenement aversives comme les r\u00e9primandes verbales, ou encore l\u2019utilisation de force physique ou de colliers \u00e9lectriques augmentent les risques de comportement agressif. La Loi sur le bien-\u00eatre et la s\u00e9curit\u00e9 de l\u2019animal devrait \u00eatre appliqu\u00e9e de mani\u00e8re rigoureuse afin de prot\u00e9ger les animaux de la n\u00e9gligence et des mauvais traitements. Non seulement pour le bien de l\u2019animal, mais \u00e9galement pour celui de la communaut\u00e9. \r\n\r\nDes mesures tr\u00e8s cibl\u00e9es devraient aussi \u00eatre ajout\u00e9es \u00e0 la Loi sur le bien-\u00eatre et la s\u00e9curit\u00e9 animal actuellement en vigueur. La st\u00e9rilisation obligatoire des animaux ne servant pas \u00e0 la reproduction et l\u2019obligation d\u2019obtenir un permis sp\u00e9cial pour faire de l\u2019\u00e9levage de chiens, peu importe l\u2019envergure dudit \u00e9levage, sont des exemples d\u2019interventions possibles. \r\n\r\nDe plus, il faudrait adopter, \u00e0 l\u2019\u00e9chelle provinciale, une loi vou\u00e9e \u00e0 l\u2019encadrement des chiens dangereux, quelle que soit leur race, semblable \u00e0 celle des Divisions 5 et 6 du Municipalities Act de la Saskatchewan. Les chiens d\u00e9montrant des comportements agressifs devraient \u00eatre \u00e9valu\u00e9s par un expert en comportement canin qui pourrait, entres autres, imposer le port de la museli\u00e8re en public ou l\u2019obligation de consulter un comportementaliste canin. Les autorit\u00e9s devraient aussi pouvoir interdire la possession d\u2019un chien \u00e0 toute personne qui n\u2019agit pas de mani\u00e8re responsable. \r\n\r\n3.\tFormation et soutien pour les propri\u00e9taires<\/b>\r\nL\u2019environnement imm\u00e9diat et la socialisation sont des facteurs d\u00e9terminants du comportement d\u2019un chien. Ainsi, l\u2019approche la plus efficace demeure l\u2019\u00e9ducation des propri\u00e9taires afin de pr\u00e9venir le d\u00e9veloppement de comportement agressifs. \r\n\r\nDevant la gravit\u00e9 des attaques qui se sont produites sur le territoire, les Qu\u00e9b\u00e9coises et les Qu\u00e9b\u00e9cois m\u00e9ritent une r\u00e9ponse qui soit plus que cosm\u00e9tique. En plus de l\u2019approche globale propos\u00e9e, je vous enjoins, M. le Ministre, \u00e0 faire la lumi\u00e8re sur la s\u00e9quence d\u2019\u00e9v\u00e9nements ayant conduit au drame survenu \u00e0 Montr\u00e9al pour comprendre les manquements et pouvoir y rem\u00e9dier de fa\u00e7on permanente. \r\n\r\nNOM\r\n\r\n\r\n\r\n<\/div>\r\n\t\t<\/div>\r\n\t<\/div> \r\n<\/div>\r\n \r\n"}